A CANNES (06), HAUTE-VISION C’EST 25 ANS D’EXPERIENCE DE LA CHIRURGIE LASER DES YEUX : OPERATION DE LA MYOPIE, DE LA PRESBYTIE ET DE L’ASTIGMATISME.

eurolasik

Myopes, hypermétropes, astigmates ou presbytes, pour voir clair vous bénéficiez déjà du confort des lunettes et des lentilles. La chirurgie réfractive au laser permet de corriger tous ces troubles de la vue, qu’ils soient faibles ou très importants.

Pourquoi ne pas vivre mieux grâce à la haute précision de la technologie laser ? Plus de 20 millions de personnes ont déjà fait ce choix qui a changé leur vie.

Vos yeux méritent un traitement exclusif : le sur-mesure de la correction 100% laser.

Haute-Vision by eurolasik vous propose une solution personnelle.

Forte de vingt-cinq années d’expérience de la chirurgie réfractive au laser excimer, notre équipe détient un recul et une expertise médicale uniques en France. Grâce à notre savoir-faire, allié à la technologie laser la plus rapide actuellement, vos yeux bénéficient d’un traitement spécifique d’exception. La précision et la sécurité des interventions permettent une excellente qualité de récupération visuelle.

La pérennité de nos résultats en témoigne. Votre confiance repose sur la relation individuelle que vous avez construite avec votre ophtalmologiste.

C’est pourquoi, pour votre bien-être, notre structure, située à Cannes, est volontairement à taille humaine.

4 bonnes raisons de préférer Haute-Vision

HAUTEVISION_PYCTO_1

Expérience

L’équipe Haute-Vision by Eurolasik pratique la correction de la vue au laser depuis 1990.

HAUTEVISION_PYCTO_2

Équipement de pointe

Performance et sécurité caractérisent le plateau technique de dernière génération.

HAUTEVISION_PYCTO_3

Un traitement unique

Haute-Vision vous propose une correction sur-mesure de votre vue.

HAUTEVISION_PYCTO_4

Accueil personnalisé

Vous serez toujours unique.
Haute-Vision vous assure d’un accompagnement exclusif.

Témoignages

« On commence à voir sans lunettes, et c’est assez impressionnant
la première fois. C’est quelque chose de génial. »

Marie 32 ans

picto-homme

NICE
S.T. –étudiant classe préparatoire scientifique pour les grandes écoles militaires,
20 ans -myope -1991.

J’avais décidé de devenir officier de marine. 23 années après l’intervention, ma vue est stable.

Je garde essentiellement le souvenir d’une impression de légèreté incroyable puisque j’avais retrouvé une vision parfaite alors même que je ne ressentais plus la gêne de mes lentilles. C’était un sentiment unique et exquis.

J’avais rapidement adopté les lentilles de contact au sortir de l’adolescence car mes activités sportives me le dictaient et que je recherchais un confort. Toutefois, le port de lentilles ne s’est pas toujours révélé idéal, en particulier pour la pratique de certains sports nautiques ou lors de mes longues soirées de révision. Il m’est arrivé à plusieurs reprises de perdre une lentille alors que je devais conduire après mon activité sportive. Il m’arrivait également d’avoir une irritation due à la fatigue qui pouvait se transformer en petite conjonctivite. Une paire de lunettes de sauvegarde se révélait alors souvent utile mais la question du confort n’était pas pour autant résolue …

En savoir plus >>

picto-homme

NICE
A.A. -professeur de physique optique -61 ans
-hypermétrope -2002.

Le choix doit se faire en fonction de l’expérience du chirurgien et de l’équipement utilisé.

Le professeur Azema est ancien chef du département de Physique Optique à l’Université de Nice, un des inventeurs du laser excimer appliqué à la correction des défauts de la vue.

Parce que je suis hypermétrope je n’ai donc été gêné par les lunettes que tardivement vers la quarantaine. Avant, j’accommodais…
Pour eux, le choix de se faire opérer coïncide parfois avec une motivation esthétique, une mauvaise acceptation « du temps qui passe ». Ce n’est pas l’esthétique qui m’a guidé. C’est le fait que j’étais toujours à la recherche de mes lunettes, que je devais avoir toujours deux paires des lunettes, qu’en été on transpire, que quand j’étais sur le bateau il fallait des lunettes …

En savoir plus >>

picto-homme

WASHINGTON, D.C.
P.S. -medical scientist -33y.old
-short-sighted -June 2014

The results far exceed my expectations.

Before the surgery, I used to wear glasses and I would often forget them somewhere at work or during my travels. Over the span of three years, I probably lost a $1,000 worth of prescription glasses.

My myopia would prevent me from attending presentations without my glasses. Because in large auditoriums, the seats are usually placed a few dozen feet away from the screen, it was always impossible for me to read the text on the screen.

Because of my myopia, I would avoid playing sports requiring aiming at a fast coming ball like in tennis or squash. My myopia would prevent me from driving without my glasses (especially at night).

As my dependency (and expenses !) on eyeglasses grew more and more, I decided to become glasses-free. I discussed this issue with family members as well as friends who went through the surgery with Dr. Caubet and all were amazed with the results they experienced …

En savoir plus >>