PRK & ULTRA-LASIK

PRK

La PKR (ou Photokératectomie Réfractive ou laser de surface) est une technique réalisée à l’aide du laser excimer. Aujourd’hui, la technique PKR est réservée aux très faibles myopies et à certains cas ne pouvant être traités par le Lasik tout laser. Par exemple pour une cornée trop fine ou légèrement asymétrique.
Cette procédure ne comporte pas de découpe de volet cornéen, le chirurgien procède, à la place, au retrait de l’épithélium avant d’appliquer le laser sur la surface de la cornée. C’est ce qui rend la cicatrisation plus douloureuse.
Voir les lasers de chirurgie »

La PRK existe depuis le milieu des années 80 quand le laser excimer a été inventé.

Le premier laser excimer en France (Summit Excimed) a été importé en 1990 et installé à Cannes ce qui fait de notre centre, le centre de correction de la vue le plus ancien. A ce jour, Haute-Vision by Eurolasik utilise son huitième laser.

Les indications

  • myopie jusqu’à -8 dioptries
  • hypermétropie jusqu’à +4 dioptries
  • astigmatisme jusqu’à 4 dioptries

Avantages et inconvénients

Les inconvénients
  • Douleur postopératoire
  • Cicatrisation plus longue
  • Résultats définitifs plus tardifs
  • Risque inhérent à toute procédure chirurgicale
Les avantages
  • Une sécurité absolue
  • Trente ans de recul
  • Aucune restriction professionnelle (militaires, parachutistes ou pompiers) ou sportive (plongée profonde, boxe et sports de combat)
  • Intervention possible sur une cornée fine

ULTRA-LASIK

Le laser excimer est appliqué sur la cornée après la création d’un volet très fin (100 microns) appelé aussi lenticule réalisée à l’aide d’un laser-Femtoseconde.

A ce jour, pour des raisons de sécurité, la communauté ophtalmologique utilise le laser-femtoseconde pour faire ce volet avec une haute précision. Il est aussi plus fin et d’une meilleure stabilité biomécanique.

Les indications

  • Myopie jusqu’à – 10 dioptries
  • Hypermétropie de +5 dioptries
  • Astigmatismes jusqu’à 6 dioptries

Les avantages et inconvénients

Les inconvénients

Incompatibilité avec les sports de combat, la plongée profonde, certaines carrières militaires.

Les avantages
  • Absence de douleur post-opératoire
  • Récupération visuelle très rapide
  • Reprise du travail dès le lendemain

Les contre-indications

Tous les patients ne sont pas opérables selon cette méthode.

L’objectif du bilan préopératoire est justement de rechercher les causes des contre-indications.En cas de

  • cornée trop fine, pathologique ou irrégulière
  • astigmatisme asymétrique
  • amétropie trop forte

Ces contre-indications doivent être recherchées et respectées car elles ont un impact défavorable sur l’évolution postopératoire du Lasik. Elles pourraient entraîner un trop fort amincissement de la cornée, la réapparition d’une myopie ou d’un astigmatisme. Un Lasik ne sera pas proposé à certaines personnes, en raison de leur mode de vie, de leur profession ou de la pratique de certains sports violents tel que la boxe.

Alternative au Lasik

La PRK ne présente pas les complications liées au Lasik, donne au final d’aussi bons résultats même si les suites immédiates sont plus douloureuses et la récupération visuelle un peu plus longue. Sur le plan médical, cette technique est très satisfaisante et permet d’opérer en toute sécurité. En cas de doute, même minime, la PRK sera préférée.