INTERVENTION

Le jour de l’intervention, il est demandé au patient :

• de se laver les paupières avec un savon antiseptique
• de ne pas se parfumer
• de ne pas se maquiller

L’intervention se déroule dans le bloc opératoire dédié à la chirurgie réfractive en plusieurs étapes.
Elle est très rapide, indolore et les deux yeux peuvent être opérés en même temps.

PRK

L’intervention est simple, très rapide et indolore. Elle se déroule dans le bloc opératoire dédié à la chirurgie réfractive. Les deux yeux sont en général opérés en même temps.

Le patient est allongé sous le laser excimer. Après avoir anesthésié l’œil avec un collyre et désinfecté le pourtour de l’œil, les paupières sont tenues ouvertes par un blépharostat. Le chirurgien procède à la préparation de la surface de la cornée en retirant la couche superficielle de l’épithélium au moyen du laser excimer, c’est la méthode « Trans-PRK » qui assure un traitement plus homogène et une cicatrisation plus rapide. Cette étape est totalement indolore et ne dure que quelques secondes. Le chirurgien lance alors le traitement.

Pour accompagner le rayon laser, l’appareil est doté d’un Eyetracker qui guide l’action du laser pendant l’intervention. L’Eyetracker suit les micromouvements de l’œil dans toutes les directions et stoppe le rayon laser en cas de mouvements trop importants. Une fine couche de cellules de l’épithélium cornéen, sur quelques microns, est vaporisée pour reprofiler la cornée. Lors du tir laser, un bruit de crépitement est entendu et une odeur de cheveu brulé peut être sentie. Or il n’y a aucune brûlure. On perçoit l’odeur de la kératine vaporisée. Il n’y a que très peu d’effet thermique.
La durée du traitement est de quelques secondes. L’intervention pour les deux yeux dure en tout et pour tout entre 20 et 30 minutes.

ULTRA-LASIK

1Après avoir anesthésié l’oeil avec un collyre et désinfecté le pourtour de l’oeil, le patient est allongé sous le laser Femtoseconde.
Un petit anneau stérile à usage unique est mis en place sur lequel s’emboite un cône d’aplanation.
Avec le laser-Femtoseconde, on va créer un petit volet ou lenticule de 100 microns. Cette phase de l’intervention ne dure qu’une vingtaine de secondes. On retire alors l’anneau.

2Le patient est déplacé sous le laser excimer.
L’anesthésie de l’oeil est contrôlée. Un champ stérile est posé sur l’oeil à traiter et les paupières sont tenues ouvertes par un blépharostat. Le volet préparé par l’Intralase est soulevé. Le chirurgien peut engager le laser AMARIS 750 S et lancer le traitement laser.

Pour accompagner le rayon laser, l’appareil est doté d’un Eyetracker qui guide l’action du laser pendant l’intervention. L’Eyetracker suit les micromouvements de l’oeil dans toutes les directions et stoppe le rayon laser en cas de mouvements trop importants.
Une fine couche de la cornée (stroma), sur quelques microns, est vaporisée pour reprofiler la cornée. Lors du tir laser, un bruit de crépitement est entendu et une odeur de cheveu brulé peut être sentie. Or il n’y a aucune brûlure. On perçoit l’odeur de la kératine vaporisée. Il n’y a que très peu d’effet thermique.
La durée du traitement est de quelques secondes.

3Le traitement laser terminé, le volet cornéen est repositionné à sa place initiale. Il adhère naturellement par capillarité. L’intervention dure en tout et pour tout entre 20 et 30 minutes pour les deux yeux.